Nissa Pantai – Historique

1er juillet 1971

Création du Centre Cultural Occitan (CCÒC) País Nissart

Ses 7 fondateurs sont: 

  • Alain PELHON († 1994)
  • Bernard FRUCHIER
  • Philippe POUILLON
  • Jean CORDIER
  • Jean-Luc SAUVAIGO
  • Jean-Pierre GIRAUD († 2014)
  • Maurice SGARAVIZZI († 2011)

Le 1er président est Alain Pelhon et le siège social de l’association est situé au Cours Saléia.

↑ Alain Pelhon, Maurice Sgaravizzi et Jean-Luc Sauvaigo, trois des fondateurs du Centre Cultural Occitan (CCÒC) País Nissart.

Avis d’insertion du CCÒC País Nissart au Journal Officiel, rempli par Alain Pelhon et validé le 8 juillet 1971. →

Été 1971

Publication du 1er numéro de la revue « La Beluga »

« La Beluga » (L’étincelle) est une revue papier qui traîte à la fois de sujets culturels et politiques et bien sûr de l’actualité de l’association. Tous les membres y sont automatiquement abonnés. De 1971 à 2002, le CCÒC País Nissart en publiera 16 numéros.


Septembre 1971

Ouverture des premiers cours d’occitan niçois

Les cours se font d’abord à la Maison des Jeunes et de la Culture (MJC) située dans le quartier de Gorbella, puis à la Chambre des Métiers des Alpes-Maritimes, boulevard Carabacel, dans une salle prêtée par Jean-Pierre GIRAUD.

Les cours ont lieu tous les mercredis, au début à raison d’un cours par semaine puis à la fin, trois cours de différents niveaux, donnés par Bernard FRUCHIER, Jean-Marc PATRITI et Pierre MACARI.

Ces cours seront donnés jusqu’en 1981 et rassembleront plus de 200 élèves.

↑ Bernard Fruchier et Pierre Macari au cours d’occitan niçois à la Chambre des Métiers des Alpes-Maritimes.

Été 1972

Première crise majeure: la scission

Le CCÒC País Nissart subit une scission entre le courant culturaliste mené par Alain PELHON et Jean-Luc SAUVAIGO, et le courant nationaliste mené par Bernard FRUCHIER et Jean-Pierre GIRAUD

Alain PELHON et Jean-Luc SAUVAIGO quittent le CCÒC País Nissart pour fonder le « Comitat Niçart d’Estudis Occitans » (CNEO).

Bernard FRUCHIER devient le 2ème président du CCÒC País Nissart, et Pierre MACARI le vice-président.

Bernard FRUCHIER, le 2ème président du CCÒC País Nissart.
Pierre MACARI, vice-président du CCÒC País Nissart.

Septembre 1972

Changement de local

À la suite de la scission, le CCÒC País Nissart doit quitter le local du Cours Saléia, prêté par un amic d’Alain PELHON, et déménage son siège social à l’avenue du Ray, puis dans la Vieux Nice à la Rue Benoît Bunico.

Le local du CCÒC País Nissart Rue Bunico lors d’une assemblée générale.
Le même local vu côté rue.

Années 1975-1981

Le CCÒC País Nissart se développe

Le CCÒC País Nissart vit une période de dynamisme pendant lequel il développe ses activités de diffusion de la langue:

  • Cours d’occitan niçois qui rassemblent au total plus de 200 élèves
  • Publications de « La Beluga » et aussi de plusieurs autres livres et livrets divers
  • Participations à des événements culturels dont les festivals du libre
  • Organisation de colonies de vacances.

Années 1981-1997

Deuxième crise majeure: longue période d’inactivité

Le CCÒC País Nissart n’échappe pas à la crise profonde qui travèrse l’occitanisme au début des années 1980 (divisions, vieillissement de la base militante, replis localistes et revendications minimalistes).

Bientôt, le départ de nombreux membres pour le mouvement socialiste et autonomiste « Volem Viure Al País » prive l’association d’un secrétaire et d’un trésorier.

L’accumulation de divers problèmes et le déménagement du président Bernard FRUCHIER à Lucéram pour des raisons familiales entraînent l’abandon du CCÒC País Nissart. L’association entre dans une longue période d’inactivité.


14 février 1997

Renaissance et évolution de l’associacion

Après 16 années de sommeil forcé, le CCÒC País Nissart renaît et devient « CCÒC País Nissart e Alpenc ». L’association adopte un nouveau logo. Cristòu DAURORE deven lo 3ç president de l’associacion e l’artisan de la sieu reactivacion.

Nouveau logo du CCÒC País Nissart e Alpenc, créé en 1997 et qui marque la renaissance et l’évolution de l’association.
Cristòu Daurore, le 3ème président du CCÒC País Nissart devenu entre temps « CCÒC País Nissart e Alpenc ».

Mai 1997

Création de la 1ère Fête de l’Occitanie

1er septembre 2001

Création de « La Chorma »

Le CCÒC País Nissart e Alpenc lance l’activité de théâtre en niçois et crée « La Chorma ». En 2016, la troupe prendra le nom de « La Chorma Nissa Pantai ».

Pièce « Es Normal » de Raoul Nathiez.
Pièce « La Tina » de Gustave Adolphe Mossa.

5 octobre 2008

Création et inauguration de Ràdio Nissa Pantai

La nouvelle radio « Nissa Pantai »  est inaugurée à l’occasion de la 11ème Fête de l’Occitanie au Théâtre Francis Gag. Son logo est dessiné par l’artiste Ben. René ANFOSSO dit « La Science » prête sa voix pour le générique principal.

L’idée de créer une radio 100% en occitan naît à la suite de statistiques, réalisées entre 2002 et 2006, qui montrent que de toute la région PACA, le département des Alpes-Maritimes a la meilleure maintenance de la langue occitane tant en milieu urbain qu’en milieu rural. Ainsi, sur un panel de 200 personnes dans les 163 communes du département, il y a un minimum de 5% de locuteurs actifs, qui peut aller jusqu’à 60%. De plus, on trouve un réseau associatif dense et actif qui peut servir de source.

Fort de ces statistiques et du constat que le terrain y est particulièrement favorable (plus d’un million d’auditeurs potentiels de Menton à Théoules et de Nice à Saint Étienne de Tinée), le CCÒC País Nissart e Alpenc développe le projet de webradio en langue occitane. L’idée est de donner aux auditeurs l’accès à une radio en occitan dans la 3ème cité d’Occitanie et la 5ème cité de France en nombre d’habitants, dans une zone de renommée internationale (« Côte d’Azur »), au milieu des radios francophones et d’une dizaine de radios anglophones, italianophones, russophones ou même hébrophones.

Radio Nissa Pantai est une webradio associative qui diffuse 24h/24 et 7j/7 des émissions et des musiques en occitan niçois et alpin.

1er logo de Ràdio Nissa Pantai, dessiné par l’artiste Ben. Le logo sera modifié en 2013.
René Anfosso dit « La Science » dans le studio de la radio.

17 décembre 2012

Changements de logos

L’association et la radio adoptent des nouveaux logos plus modernes.

Nouveaux logos du CCÒC País Nissart e Alpenc et de Ràdio Nissa Pantai (2012).

29 septembre 2013

1er direct de l’émission FotPantai

A l’occasion du match Nice-Valenciennes (4-1) qui inaugure le nouveau Stade de Nice Saint Isidore, Ràdio Nissa Pantai retransmet pour la première fois en direct un match de football de l’OGC Nice, dans le cadre de son émission sportive « FotPantai » créee au printemps 2012.

À partir de là, Ràdio Nissa Pantai se fait une notoriété en diffusant en direct et en occitan niçois tous les matchs à domicile de l’OGC Nice et même des matchs à Monaco. Jusque là, les matchs du Gym étaient commentés dans les tribunes du Stade du Ray et diffusés à la radio en différé.

Cyril JOANIN et Cristòu DAURORE au 1er match en direct au Stade de Saint Isidore.
Logo de l’émission FotPantai.

11 mars 2016

Le CCÒC País Nissart e Alpenc devient Nissa Pantai

L’association Centre Cultural Occitan – País Nissart e Alpenc devient Nissa Pantai – Centre Cultural Occitan País Nissart e Alpenc (réduit en Nissa Pantai, plus facile à retenir). Le logo change par la même occasion.


7 octobre 2018

Ràdio Nissa Pantai fête ses 10 ans d’existence!

La 21ème Fête de l’Occitanie, organisée le 7 octobre 2018, marque le 10ème anniversaire de la radio qui, la même année, bénéficie d’un développement de ses moyens matériels: nouveau logiciel de diffusion, site moderne et application pour smartphones.


Septembre-Octobre 2019

Création du 1er Vocàlia dals Palhons

1er juillet 2021

Nissa Pantai fête ses 50 ans d’existence!