Lo 29en Carneval Independent de Sant Ròc es anullat (Le 29ème Carnaval Indépendant de Saint Roch est annulé)

Messatge de Cristòu DAURORE, president de Nissa Pantai

Lo divendres 9 de febrier a 17o35, ai reçauput un apèl telefonic d’un emplegat de la Vila de Nissa mi significant qu’aviavam pas obtengut l’autorizacion de faire lo Carneval Independent sus la plaça Sant Ròc de Nissa.

La Prefectura dei Aups-Maritimi demanda un doble barrieratge e de vigilis, e mai lu espacis verds de la Vila de Nissa voalon pas dau Carneval Independent dins lo jardin de la plaça Sant Ròc, caua que nos èra estada prepauada l’an passat e que soetavam pas.

La noastra demanda d’autorizacion es estada facha lo 26 de genoier a la Prefectura dei Aups-Maritimi e a la Vila de Nissa. Consentiavam d’anullar lo passacarriera per restar sus la plaça Sant Ròc emb lo past de carriera, lo mandar de Palhasso, de farina, eca.

Autra surpresa, aviavam obtengut una autorizacion de la Vila de Nissa per organizar lo diménegue 28 de genoier lo 29en Campionat dau Mond de mandar de Palhasso, que s’èra foarça ben debanat emb un molon de pichoi e un perimètre de seguretat a l’entorn de la plaça Sant Ròc. Pura ai emparat ièr de sera qu’aquesta autorizacion èra una error e que l’auriavam pas deugut obtenir coma per l’edicion dau 2017.

Consideram qu’aquesti mesuras de seguretat son excessivi e empedisson un molon d’iniciativas que poartan de jòia a totplen de personas. Nos dion qu’aqueli mesuras de seguretat son li consequéncias de l’atemptat dau 14 de julhet dau 2016 a Nissa. Aqueu terrorista qu’a tuat 86 personas e n’a ferrit de centenaus, contunha de perturbar la vida dei estatjants de Nissa.

Siam doncas dins l’obligacion d’anullar lo Carneval Independent, previst sus la plaça Sant Ròc de Nissa l’11 de febrier.

En seguida de l’intervencion dei CRS a la fin dau Carneval Independent de Sant Ròc en lo 2008, la polícia nacionala m’avia demandat en lo 2009 de faire una declaracion per cadun dei Carnevals Independents que venon, cen qu’es estat fach dins l’encastre de l’associacion « Nissa Pantai – Centre Culturel Occitan País Nissart e Alpenc ». Aviavam obtengut li autorizacions per lo faire sus la coala dau Castèu en lu 2012, 2013, 2014 e 2015, denant de poder revenir a Sant Ròc en lo 2016 sota d’una plueia intensa.

Tenèm a precisar que siam pas solets a organizar un Carneval Independent a Nissa. Que sigue en lo 2017 ò aquest an, d’autri personas lo fan viure.

Cresèm en l’idèa lançada da Nux Vomica e Loís Pastorelli en lo 1990: lo reapropriament dau Carneval de Nissa dai estatjants de Nissa dins lu sieus quartiers. Aquela idèa ven dau fach que lo Carneval Oficial es devengut dementre una atraccion comerciala per toristas.

En lo 2018, lo Carneval Oficial de Nissa non farà que sièis paradas de que un solet de jorn (emb la « Parada Nissarda » que vorria metre a l’onor lu quartiers). Lu carnevals de quartier seràn embarrats, coma l’an passat, dins de jardins publics.

Ai començat a participar au Carneval Independent de Sant Ròc en lo 1997 e li ai emparat a ne’n devenir actor, a l’alestir emb’ai mieus escolans per la realizacion de pichins carres, de gròssi tèstas, de desguisaments, d’afichas pintadi, a alestir lu cants, li danças, a li metre finda lo dialècte nissart a l’onor…

Perdi pas espèr, cresi totjorn en l’esperit dau Carneval, aquesta emulacion, aquesta fèsta federatritz e joioa qu’ai trobada manhifica a l’Ariana per exemple. Despí dau Carneval 2009, realizi lu pichins carres e li gròssi tèstas emb’ai pichoi de l’Ariana, e aquest an, serà lo 10en còup que presenterem li noastri realizacions carnavalesqui (dimècres 14 de febrier a 15o00 a l’AnimaNice Django Reinhardt de l’Ariana).

Carnevalament voatre

Cristòu DAURORE


Message de Cristòu DAURORE, président de Nissa Pantai

Le vendredi 9 février à 17h35, j’ai reçu un appel téléphonique d’un employé de la Ville de Nice me signifiant que nous n’avions pas obtenu l’autorisation de faire le Carnaval Indépendant sur la place Saint Roch de Nice.

La Préfecture des Alpes-Maritimes demande un double barriérage et des vigiles, même les espaces verts de la Ville de Nice ne veulent pas du Carnaval Indépendant dans le jardin de la place Saint Roch, ce qui nous avait été proposé l’an passé et que nous ne souhaitions pas.

Notre demande d’autorisation a été faite le 26 janvier auprès de la Préfecture des Alpes-Maritimes et de la Ville de Nice. Nous consentions à annuler le défilé pour rester sur la place Saint Roch avec le repas de rue, le lancer de Paillassou, de farine, etc.

Autre surprise, nous avions obtenu une autorisation de la Ville de Nice pour organiser le dimanche 28 janvier 2018 le 29ème Championnat du Monde de lancer de Paillassou, qui s’était très bien déroulé avec de nombreux enfants et un périmètre de sécurité autour de la place Saint Roch. Or j’ai appris hier soir que cette autorisation était une erreur et que nous n’aurions pas dû l’obtenir comme pour l’édition de 2017.

Nous considérons que ces mesures de sécurité sont excessives et empêchent de nombreuses initiatives qui apportent de la joie à de nombreuses personnes. On nous dit que ces mesures de sécurité sont les conséquences de l’attentat du 14 juillet 2016 à Nice. Ce terroriste qui a tué 86 personnes et en a blessé des centaines, continue à perturber la vie des habitants de Nice.

Nous sommes donc dans l’obligation d’annuler le Carnaval Indépendant, prévu sur la place Saint Roch de Nice le 11 février.

Suite à l’intervention des CRS à la fin du Carnaval Indépendant de Saint Roch en 2008, la police nationale m’avait demandé en 2009 de faire une déclaration pour chacun des Carnavals Indépendants à venir, ce qui a été fait dans le cadre de l’association « Nissa Pantai – Centre Culturel Occitan País Nissart e Alpenc ». Nous avions obtenu les autorisations pour le faire sur la colline du Château en 2012, 2013, 2014 et 2015, avant de pouvoir revenir à Saint Roch en 2016 sous une pluie intense.

Nous tenons à préciser que nous ne sommes pas seuls à organiser un Carnaval Indépendant à Nice. Que ce soit en 2017 ou cette année, d’autres personnes le font vivre.

Nous croyons en l’idée lancée par Nux Vomica et Louis Pastorelli en 1990: la réappropriation du Carnaval de Nice par les habitants de Nice dans leurs quartiers. Cette idée vient du fait que le Carnaval Officiel de Nice est devenu avec le temps une attraction commerciale pour touristes.

En 2018, le Carnaval Officiel de Nice ne fera que six corsi dont un seul de jour (avec la « Parada Nissarda » qui voudrait mettre à l’honneur les quartiers). Les carnavals de quartier seront enfermés, comme l’an passé dans des jardins publics.

J’ai commencé à participer au Carnaval Indépendant de Saint Roch en 1997 et j’y ai appris à en devenir acteur, à le préparer avec mes élèves pour la réalisation de petits chars, de grosses têtes, de déguisements, d’affiches peintes, à préparer les chants, les danses, à y mettre aussi le dialecte niçois à l’honneur …

Je ne perds pas espoir, je crois toujours en l’esprit du Carnaval, cette émulation, cette fête fédératrice et joyeuse que j’ai trouvée magnifique à l’Ariane par exemple. Depuis le carnaval 2009, je réalise les petits chars et grosses têtes avec les enfants de l’Ariane, et cette année, ce sera la 10ème fois que nous présenterons nos réalisations carnavalesques (mercredi 14 février à 15h00 à l’AnimaNice Django Reinhardt de l’Ariane).

Carnavalement vôtre

Cristòu DAURORE

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s